Biographie

    Je suis sociologue – directeur de recherches au CNRS - et principalement spécialisé dans l’étude des normes, des déviances et des délinquances.

    Né à Pau (France, Pyrénées atlantiques) en 1939, j’ai fait des études de sociologie, de droit et de sciences politiques et soutenu mon doctorat d’État en 1967 à l’Université de Bordeaux, en même temps que je sortais major de la promotion d’Aguesseau I de l’École nationale de la magistrature. 
    Après des premières recherches sur les bandes d’adolescents – à propos desquelles j’ai forgé le concept de spirale de ségrégation réciproque – et sur le droit des mineurs, j’ai créé, à la fin des années 1960, au sein du ministère français de la Justice un centre de recherches – le Service d’études pénales et criminologiques (SEPC) - qui allait être associé au CNRS à partir de 1977 et donner naissance en 1983 au Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP/CNRS). 

    Je l’ai dirigé jusqu’en 1990 avant de me consacrer au développement de structures scientifiques de dimension internationale et européenne, notamment un réseau - le Groupe européen de recherches sur les normativités (GERN/CNRS) - que j’ai dirigé jusqu’en 2005.


     

    J’ai mené de front 
    - la construction de structures de recherches, 
    - des travaux sur la théorie sociologique du crime,
    - l’analyse sur le long terme de l’évolution des rapports entre le citoyen et l’État à propos du crime et de la sécurité,
    - des recherches sur les bandes, les représentations sociales de la justice, l’analyse des processus pénaux, les coûts du crime, le sentencing, les relations entre histoire et sociologie du crime et de la justice, la mesure de la délinquance, l’analyse des statistiques policières et judiciaires, les enquêtes sur l’insécurité, les enquêtes de victimation…
    - des enseignements en France et dans une douzaine d’Universités d’autres pays.

    En bref, j’ai travaillé à l’édification et au développement d’un champ de recherche par une stratégie qui combine de manière serrée une élaboration conceptuelle progressive, des vagues de recherches successives, un enseignement universitaire suivi tant en France qu’à l’étranger, l’animation d’un réseau européen, enfin une politique de publication.


    Docteur honoris causa des Universités de Liège et de Macerata, chevalier de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du Mérite, je suis depuis 2005 directeur de recherches émérite au CNRS (CESDIP).


    Je poursuis mes recherches au sein du CESDIP, plus particulièrement sur le sentiment d’insécurité, l’analyse des politiques de sécurité et de prévention et la mesure de la délinquance, thème sur lequel j’ai publié en 2011 un ouvrage de synthèse avec Renée Zauberman et qui a fait l’objet de différentes auditions au Conseil national d’information statistique ou devant des missions d’information de la Commission des lois de l’Assemblée nationale.


    En 2015, nous avons créé, dans le cadre d’un programme de recherches de la COMUE Université Paris-Saclay, un Observatoire scientifique du crime et de la justice (www.oscj.cesdip.fr).

    © 2017 phrobert All Rights Reserved.